Allergies et intolérances alimentaires

«  La santé réside dans l’interaction du corps avec la nourriture. »

Marion Kaplan, Paléobiotique

 

La prévalence des allergies et intolérances alimentaires est en hausse en France. Différents facteurs peuvent intervenir : évolutions de l'environnement, des produits consommés, des modes de vie, etc.  Ce qui constitue aujourd'hui un problème de santé publique majeur.

Allergies et intolérances alimentaires, quelle différence ?

L’allergie alimentaire se manifeste par une activation de votre système immunitaire suite à l’absorption, l’inhalation ou le contact d’une protéine appelée allergène que votre organisme va détecter comme étant dangereux, et va ainsi libérer des anticorps et de l’histamine.

Les symptômes sont de gravité très variable. Ils peuvent être digestifs (troubles intestinaux), cutanés (érythème, urticaire), respiratoires (asthme) ou généraux (œdème, choc anaphylactique).

A la différence de l’allergie, dans l’intolérance alimentaire, le système immunitaire ne joue aucun rôle. La digestion d’un aliment ou d’un de ses composants ne sera pas assurée par votre organisme.

Certains symptômes gastro-intestinaux peuvent se manifester, provenant d’une déstructuration du microbiote intestinal.

La problématique des intolérances alimentaires provient autant des aliments ingérés que l’état du tube digestif. Il est donc nécessaire de suivre un régime d’éviction de certains aliments temporairement et de réparer en parallèle la muqueuse de l’intestin.

Je vous propose ainsi une prise en charge nutritionnelle spécifique vous permettant de couvrir vos besoins nutritionnels malgré votre intolérance ou allergie alimentaire. Ainsi qu’un rééquilibrage de l’équilibre acido-basique.

Je vous accompagne et vous guide au quotidien dans le choix des produits alimentaires par une lecture attentive des étiquettes.